TEVA, non merci, je n’en veux pas !

Le laboratoire TEVA, qui omet toujours de signaler qu’il est israélien, (on se demande bien pourquoi !) annonce qu’il s’est trompé et a mis des somnifères à la place d’un diurétique dans quelque 200.000 boites actuellement en pharmacies. Nos lecteurs n’auront pas de boites à rapporter, étant donné qu’ils préfèrent ne pas consommer des médicaments venant d’un Etat qui empêche les Palestiniens de se soigner, et qui largue des bombes au phosphore sur les populations civiles !

Nous rappelons à tous les consommateurs qu’ils ont parfaitement le droit de choisir la marque qu’ils veulent parmi les génériques, et qu’aucun pharmacien ne peut leur imposer ceux du fabricant israélien TEVA.

Le pharmacien propose, le client dispose. C’est la règle, et celle-ci veut même que le pharmacien fournisse un générique d’une autre marque, si le client ne souhaite pas aller se le procurer dans une autre pharmacie qui s’approvisionne auprès d’autres laboratoires de génériques.

lefigaro.fr

thanks to: EuroPalestine

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.